“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

lire le journal

Grasse

C'est en direct

C'est pour vous

0
0
1585990200
Illustration.

Les conseils d’une coiffeuse pour ne pas massacrer vos cheveux pendant le confinement

Après presque trois semaines de confinement, et alors que se faire coiffer à domicile est strictement interdit, l’allure de nos chevelures commence à laisser à désirer. Version hirsute en tignasse pour les hommes, ou racines apparentes et coupes déstructurées pour ces dames. Pour éviter les regrettables massacres à domicile commis sur votre look capillaire ou celui des membres de votre famille, sources d’épineux conflits, Marie-Sophie Cassarini, de Cassarini Coiffure, à Grasse, donne, non sans humour, de précieux conseils.
1584351180
Pour chaque repas acheté, 84€ seront reversés au fonds de dotation VIVANT

La soirée de lancement du fonds de dotation VIVANT par le Club des Entrepreneurs du Pays de Grasse repoussée au 3 juillet

Le Club des Entrepreneurs du Pays de Grasse organise un dîner de prestige pour le lancement du fonds de dotation VIVANT. Initialement prévue en avril, la soirée est décalée au 3 juillet et se déroulera à la Bastide Saint-Antoine à Grasse, établissement du chef étoilé Jacques Chibois.
1584118800
Cécile, en train d'inspecter les feuilles qui entreront dans la composition des bouquets.

À Pégomas, la famille Reynaud produit la fine fleur de l'eucalyptus

À Pégomas, Cécile et sa famille cultivent une colline de mimosas qui est aussi peuplée d’"euca", arbres importés des terres australes dans les années soixante. Coupés avant de magnifier les bouquets des fleuristes du monde entier, ces feuillages bleutés doivent leur prestige à la terre sablonneuse et acide du massif du Tanneron.