“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

VIDÉO. A Menton, les soignants remercient les habitants et demandent le respect du confinement

Mis à jour le 23/03/2020 à 21:40 Publié le 23/03/2020 à 21:40
Les soignants de l'hôpital de La Palmosa ont aussi besoin de vous.

Les soignants de l'hôpital de La Palmosa ont aussi besoin de vous. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

VIDÉO. A Menton, les soignants remercient les habitants et demandent le respect du confinement

Ce lundi soir, les soignants de l'hôpital de La Palmosa, à Menton, ont tenu à remercier les Mentonnais pour leurs messages quotidiens d'affection et de soutien. Et leur dire que le confinement est le meilleur moyen de les aider en retour.

Tandis que les Mentonnais et les Roquebrunois étaient ce lundi soir à 20h pétantes sur leur balcon pour rendre hommage aux personnels soignants, l’équipe pluridisciplinaire de l’hôpital de La Palmosa a tenu à remercier au même moment "la population pour son soutien, ses messages d’affection, ses applaudissements quotidiens".

A l’initiative de Stéphanie Caminiti-Maqueda, infirmière aux urgences de Menton, aides-soignants, chirurgiens, manipulateurs radio, brancardiers, internes... se sont rassemblés devant l’entrée de l’hôpital pour dire que la plus grande aide dont ils ont besoin, c’est le confinement.

"Depuis notre hôpital local, où nous travaillons tous en étroite collaboration avec la direction, mais aussi les pompiers, les ambulanciers, les policiers... nous avons besoin de vous comme vous avez besoin de nous..."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.