“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Shibuya Productions, un acteur qui s'impose dans le "soft power" de Monaco

Mis à jour le 29/06/2020 à 11:46 Publié le 27/06/2020 à 19:39
Un aperçu de l’univers du jeu Twin Mirror dont la sortie est prévue pour fin 2020.

Un aperçu de l’univers du jeu Twin Mirror dont la sortie est prévue pour fin 2020. Shibuya Productions

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Shibuya Productions, un acteur qui s'impose dans le "soft power" de Monaco

La société de production de films d’animations et de jeux vidéo cumule les succès mondiaux et souhaite promouvoir l’image de la Principauté. Porter des messages forts, de manière fun.

L’annonce aurait dû tomber à domicile et sublimer le 6e Salon MAGIC, en mars, au Grimaldi Forum. L’événement reporté à 2021 pour cause de pandémie, c’est finalement le PC Gaming Show, grand-messe annuelle des gamers, qui a eu la primeur du nouveau coup d’éclat de Shibuya Productions le week-end dernier.

Tant attendu, le teaser du jeu vidéo Twin Mirror, développé par la société française Dontnod et coproduit par Shibuya Productions, a été dévoilé. Et si la sortie est prévue pour fin 2020, les fans en salivent d’avance.

En l’espace de quelques mois, c’est la troisième fois que la société monégasque met en émoi l’univers de la pop culture!

Exceptionnel pour une petite structure familiale dont les ambitions semblent parfaitement converger avec celle de la Principauté qui, en ce début de XXIe siècle, entend garantir sa prospérité grâce au virage du numérique.

L’idée? Faire fi de l’étroitesse du territoire et miser sur les nouvelles technologies, notamment grâce au projet "Monaco Extended" qui, par une actuelle révolution digitale, tend à créer des richesses tout en promouvant la marque "Monaco".

Jouer sans complexe dans la même cour que des grandes nations en misant sur sa capacité d’innovation. Bref, sa matière grise. En cela, Shibuya Productions a valeur d’exemple.

"Une expertise transmédia"

En février, l’équipe de Cédric Biscay lançait ainsi le premier manga 100% made in Monaco. À peine deux mois plus tard, Blitz entrait déjà au panthéon du genre en étant publié dans les pages du magazine japonais Shonen Jump.

Une première pour un manga étranger. Preuve qu’avec de grandes idées, on peut s’asseoir à la table des grands et y être respecté.

En s’associant avec Shibuya Productions sur le jeu vidéo Twin Mirror, c’est justement une partie de ce savoir-faire monégasque que la – réputée – société de développement française Dontnod cherchait.

"Nos sommes devenus copropriétaires des droits de propriété intellectuelle et, au-delà de notre apport financier au développement, nous apportons une expertise transmédia", analyse Cédric Biscay.

Et pour faire vivre la marque Twin Mirror, le fondateur de Shibuya espère bien la décliner. "Prolonger l’aventure, pourquoi pas sous forme de manga, voire de série TV."

"J’adorerais faire une série TV à Monaco"

Des ambitions qui, cumulées aux succès récents du jeu Shenmue III et du manga Blitz, ou encore à l’exportation du salon MAGIC à Kyoto, placent Shibuya à l’orée d’un bel avenir.

S’il ne veut pas brûler les étapes et encore moins faire entorse à l’humilité innée à son entreprise, Cédric Biscay concède volontiers qu’une croissance de sa société serait un défi humain avant tout, dans une structure qui repose sur l’envie, la passion et la confiance de ses membres.

"La confiance mutuelle, c’est le plus dur à obtenir. Tout partenariat nécessite d’être sur la même longueur d’ondes."

Justement, certaines passerelles naturelles se sont déjà créées en Principauté. Depuis le lancement de la technologie 5G par Monaco Telecom par exemple, qui a fait naître des idées communes en gestation.

D’autres pourraient suivre. On pense notamment à l’ambitieuse Fédération monégasque d’e-sport, désormais présidée par Louis Ducruet. "Louis, c’est un ami. Il était présent à l’avant-première de Blitz et je sais que c’est quelqu’un d’intéressé et d’actif. Nous n’avons pas de plans concrets ensemble mais on pourrait avoir des sujets de collaboration."

Parmi les rêves de Cédric Biscay, faire de Monaco le théâtre d’une série TV. "J’adorerais ça! Je pense que ça aurait du sens et je sais que ça fonctionnerait. Ce serait une promotion de la Principauté et un succès commercial. Pour cela, il faudrait la volonté commune de différents acteurs, mais on voit par exemple que le Prince lui-même est actif et intéressé sur ces sujets. On l’a encore vu avec l’expérience de Claude Lelouch et Charles Leclerc."

Cédric Biscay de citer en exemple le Japon et la Corée du Sud, "très forts sur le soft power".

Twin Mirror, un thriller psychologique dont vous êtes le héros

C’est le premier jeu narratif signé Shibuya Productions. Un thriller psychologique où "vos actions ou décisions influeront directement sur le jeu, avec plusieurs embranchements mais pas de mauvaise fin", promet Cédric Biscay.

Un jeu déconseillé aux moins de 16 ans où le personnage principal est Sam Higgs, un journaliste d’investigation "à la capacité de déduction hors du commun".

Le pitch: Sam débarque dans sa bourgade natale de Virginie-Occidentale, Basswood, après avoir perdu son meilleur ami. Une mort comme "élément déclencheur de mystères et de secrets".

Un jeu complexe, truffé de références. "Twin Peaks évidemment, et puis d’autres clins d’œil", promet Cédric Biscay.

"C’était une grande première qu’on a abordée avec beaucoup d’humilité. A la base, le projet était beaucoup moins ambitieux mais le jeu a été complètement refait, y compris graphiquement, par les meilleurs talents de Dontnod. Une société qu’on connaît bien puisqu’elle est présente au salon MAGIC depuis sa première édition."

Si l’univers du jeu vidéo évolue comme le cinéma et que les dollars injectés dans le marketing permettent à quelques blockbusters de rester en tête de gondole, Twin Mirror fleure bon la bonne surprise. Il sortira fin 2020 sur PS4, XBoxOne et PC avec l’entremise de cadors de la distribution, Bandai Namco et Epic Games (PC).

Le manga made in Monaco "Blitz", réalisé avec la participation du maître des échecs, Garry Kasparov.
Le manga made in Monaco "Blitz", réalisé avec la participation du maître des échecs, Garry Kasparov. DR
Le Casino de Monte-Carlo en toile de fond du manga "Blitz"… et bientôt le Palais princier ?

C’est un procédé gagnant-gagnant comme Cédric Biscay les aime. Un nouveau partenariat efficient entre Shibuya Productions et la Société des Bains de Mer (SBM) va permettre au co-auteur du manga Blitz – l’Olive et Tom des échecs, avec la participation du maître en la matière, Garry Kasparov – de reproduire les mythiques décors du Casino de Monte-Carlo dans les prochains volumes.

Un projet pérenne alors que plusieurs numéros sont déjà programmés à un rythme de publication "très soutenu". Le volume 2 est ainsi annoncé pour octobre 2020, talonné par le 3e opus dont la sortie est programmée pour le prochain salon MAGIC, en février 2021. Et Cédric Biscay ne compte pas en rester là : il espère bien inclure le Palais princier dans les planches !


D’une manière générale, ce sont même les valeurs défendues par le prince Albert II que Shibuya aimerait diffuser dans ses contenus, ses jeux. "Nous sommes intéressés par le développement durable. On aimerait se servir de ce qui marche à Monaco pour faire passer des messages par des contenus qui restent funs."

Une identité déjà affirmée dans le nom du nouveau label derrière Blitz : Iwa, ou "Le Rocher", en monégasque.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.