“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

PHOTOS & VIDÉO. Retour sur les temps forts de la Fête nationale monégasque

Mis à jour le 20/11/2019 à 09:30 Publié le 20/11/2019 à 09:13
Concert de "hourras" et drapeaux rouges et blancs virevoltants : tradition respectée de Fête nationale du côté de la population monégasque.

Concert de "hourras" et drapeaux rouges et blancs virevoltants : tradition respectée de Fête nationale du côté de la population monégasque. Photo JFO et D.M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

PHOTOS & VIDÉO. Retour sur les temps forts de la Fête nationale monégasque

La famille princière s’est réunie autour du prince Albert II, ce mardi, pour fêter ce 19 novembre sur le Rocher dans la tradition, portée par une ferveur populaire qui ne s’est pas démentie

Sainte Dévote devait être dans le coup! La pluie diluvienne qui a douché la Principauté lundi soir a fait craindre le pire hier matin. Mais c’est finalement un beau temps relatif qui a accompagné Monaco pour célébrer la Fête nationale. Un 19 novembre au cours duquel se sont conjugués le passé et le futur du pays.

L’histoire passée d’abord, en évoquant le souvenir du prince Rainier III, intronisé il y a 70 ans jour pour jour. Mais également le 90e anniversaire de la naissance de la princesse Grace.

"Nous les unissons à notre prière dans le souvenir vivant de leur riche personnalité", a rappelé l’archevêque Bernard Barsi dans son homélie. Une homélie prononcée lors de la messe d’action de grâce où l’archevêque a réaffirmé l’importance du lien entre la religion catholique et la Principauté, soufflant qu’il fallait "rester fidèle à notre foi".

En écho sûrement aux questions sociétales qui ont agité le pays ces dernières semaines.

 

Première séquence hier matin, peu avant 10 heures, une prise d’armes dans la cour d’honneur du Palais princier.
Première séquence hier matin, peu avant 10 heures, une prise d’armes dans la cour d’honneur du Palais princier. Photo JFO et D.M.
À la cathédrale, la messe d’action de grâce a été marquée par l’exécution majestueuse d’un Te Deum de Haydn.
À la cathédrale, la messe d’action de grâce a été marquée par l’exécution majestueuse d’un Te Deum de Haydn. Photo JFO et D.M.

Tel père, tel fils

Néanmoins hier, l’heure n’était pas à la division mais à l’union de la grande famille monégasque rassemblée sur la place du Palais pour applaudir à midi les Grimaldi. Et aux fenêtres de la maison souveraine, il était question d’avenir, justement.

Avec cette image historique, au balcon, du prince souverain aux côtés du prince héréditaire Jacques, tous deux ayant revêtu l’habit de cérémonie de carabinier.

Le prince héréditaire Jacques et son père, le prince Albert-II sous les applaudissement de la foule
Le prince héréditaire Jacques et son père, le prince Albert-II sous les applaudissement de la foule Photo JFO et D.M.
Le couple princier et ses enfants se sont présentés, hier midi, aux fenêtres du Palais princier devant une foule qui les attendait.
Le couple princier et ses enfants se sont présentés, hier midi, aux fenêtres du Palais princier devant une foule qui les attendait. Photo JFO et D.M.

Une tradition chez les Grimaldi, honorée pour la toute première fois de sa vie par le prince héréditaire Jacques qui, outre l’habit, portait la grand-croix de l’Ordre des Grimaldi qu’il a reçue lors de son baptême. Un honneur couplé à une marche militaire inédite, qui porte désormais son nom, composée par le chef de l’orchestre des carabiniers, Olivier Dréan.

Aux côtés des princes, les princesses Charlène et Gabriella avaient fait confiance à la maison de couture Akris. Un total look blanc pour la princesse Charlène. Une robe et un béret rouge assortis pour la jeune princesse qui, avec son frère, n’a pas manqué de facéties devant la foule.

Nouvelle génération

Les jumeaux princiers qui fêteront leur cinquième anniversaire le 10 décembre prochain, ne sont pas encore rompus au protocole et n’effacent pas leur tempérament de jeunes enfants lors de leurs sorties officielles. Ils ont visiblement pris du plaisir ce mardi, tapant des mains et agitant le drapeau rouge et blanc au cours du défilé.

Un hommage national a été rendu à la princesse Grace à l'occasion de son 90e anniversaire.
Un hommage national a été rendu à la princesse Grace à l'occasion de son 90e anniversaire. Photo Axel Bastello/Palais princier
La princesse de Hanovre avec deux de ses enfants et quatre de ses petits-enfants.
La princesse de Hanovre avec deux de ses enfants et quatre de ses petits-enfants. Photo JFO et D.M.

C’est l’image d’une nouvelle génération qui s’est offerte, également, aux bravos des fidèles Monégasques redoublant de hip hip hip hourra à la fin de la cérémonie. Jacques, Gabriella et leurs cousines et cousins India, Kaia-Rose, Sacha, Stefano et Francesco sont cette nouvelle génération dont l’aîné n’a que six ans.

Et leur présence et leur joie de vivre offrent déjà une perspective d’avenir à la dynastie.

La princesse Stéphanie, accompagnée cette année par son fils Louis Ducruet et son épouse, Marie.
La princesse Stéphanie, accompagnée cette année par son fils Louis Ducruet et son épouse, Marie. Photo JFO et D.M.
Aux fenêtres du Palais, les jumeaux avec leurs oncles, Gareth et Sean Wittstock, n’ont pas loupé une miette du défilé, prenant part à la ferveur populaire.
Aux fenêtres du Palais, les jumeaux avec leurs oncles, Gareth et Sean Wittstock, n’ont pas loupé une miette du défilé, prenant part à la ferveur populaire. Photo JFO et D.M.
Jacques et Gabriella, toujours complices.
Jacques et Gabriella, toujours complices. Photo JFO et D.M.
Béatrice et Pierre Casiraghi avec leur plus jeune fils, Francesco.
Béatrice et Pierre Casiraghi avec leur plus jeune fils, Francesco. Photo JFO et D.M.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.