“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Du jamais vu à Monaco: la police maritime aura bientôt sa vedette blindée et armée

Mis à jour le 22/09/2020 à 11:51 Publié le 22/09/2020 à 11:50
La vedette, qui sera livrée en décembre, prend forme sur le chantier italien.

La vedette, qui sera livrée en décembre, prend forme sur le chantier italien. Photo Sûreté publique

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Du jamais vu à Monaco: la police maritime aura bientôt sa vedette blindée et armée

La police maritime, qui fête ses 60 ans, recevra un sacré cadeau début décembre. Une vedette blindée capable de rallier Vintimille en 17 minutes et armée d’une mitrailleuse à sa proue !

Il y aura un avant et un après. La formule est bateau mais la livraison imminente de la nouvelle vedette de la police maritime annonce une évidente révolution pour la Sûreté publique et, plus largement, la défense et la capacité opérationnelle de la Principauté de Monaco en Méditerranée.

"Dans le cadre du projet Sûreté publique 2020, les autorités de tutelle ont estimé qu’il était temps pour la police maritime de renouveler ses moyens nautiques, et en particulier ce bateau en matière d’intervention, qui est dévolu au sauvetage en mer et sera de la catégorie des vedettes garde-côtes de la douane", a dévoilé récemment la directrice de la police maritime et aéroportuaire (DPMA), Isabelle Castelli, devant le ministre d’État Pierre Dartout, alors en visite dans les locaux de la Sûreté publique.

"Devoir d’assurer le sauvetage en mer"

Livrée "le 4 ou 5 décembre", la vedette sera rapatriée dans son port d’attache par des agents de la police maritime. "Les autorités de tutelle décideront alors du moment où elle sera inaugurée", a précisé Isabelle Castelli, sachant que le baptême de l’embarcation s’effectuera, comme de tradition, en présence de la famille princière.

En avant-première pour le nouveau ministre d’État, le commandant Castelli a détaillé les caractéristiques du bateau actuellement en construction sur un chantier de Viareggio (Italie), "qui est le numéro 3 mondial dans le domaine".

Comparée à La Vigilante, qui fête ses trente ans en 2020, la future vedette arbore des mensurations flatteuses: 24 mètres de longueur contre 17,77 mètres ; 5,60 mètres de large contre 4,40 mètres. Une goutte d’eau à l’échelle de la Grande Bleue, certes, mais suffisant pour faire figure d’épouvantail pour les capitaines mal intentionnés. À commencer par ceux qui manqueraient de respect à Dame nature dans le sanctuaire Pelagos ou mettraient à mal l’Accord Ramoge.

La vedette sera aussi certainement un phare pour d’éventuelles âmes en perdition alors que le phénomène migratoire a transformé la Méditerranée en cimetière. "Monaco doit mutualiser ses moyens et ses capacités d’intervention. Nous avons le devoir d’assurer le sauvetage en mer dans le cadre de la convention SAR (Search and Rescue), signée avec les autorités étrangères, et nous devons aussi répondre à une éventuelle difficulté qui arriverait par la mer", confirme Isabelle Castelli.

Repêchage et remorquage

En termes d’assistance, un nouvel outil va décupler l’efficacité des fonctionnaires à bord: un stabilisateur gyroscopique. "L’avantage quand vous intervenez sur un sauvetage, c’est que votre bateau ne bouge pas, ce qui n’était pas le cas et donc représentait une mise en danger supplémentaire de la victime mais aussi des intervenants." 

Six civières seront d’ailleurs disponibles, contre trois aujourd’hui. Une plateforme a aussi été aménagée à l’arrière du bateau "pour pouvoir récupérer des personnes qui sont blessées mais aussi faciliter l’intervention des plongeurs".

Autre nouveauté, un système anti-incendie à faire rougir les soldats du feu à quai, puisqu’une pompe à incendie d’un débit de 4 500 litres par minute et 12 à 15 bars de puissance, arme la vedette. Vedette qui dispose d’une grue "avec une capacité de 400 kilos pour pouvoir intervenir avec un jet" et a été calibrée pour des dépannages ou escorte d’envergure, puisqu’elle pourra tracter l’équivalent de son poids, soit 60 tonnes!

Une vedette puissante et endurante grâce à des réservoirs pouvant contenir 2.500 litres de carburant, assez pour rester en mer jusqu’à 48 heures sans arrêt aux stands.

"Montrer qu’on a de quoi répondre"

Et que d’éventuels assaillants soient au fait, un sacré arsenal les attendra!

À la proue du bateau, une mitrailleuse Mag 58 trônera sur un affût. Une sacrée arme de dissuasion, inédite en Principauté. "Il est important, pour l’image de la Principauté, que les gens voient qu’on a de quoi répondre", commente Isabelle Castelli, précisant que la vedette en aura aussi sous le capot. "La puissance actuelle de la vedette est de 390 chevaux; la prochaine sera de 1.800 chevaux. La vitesse pleine charge sera de 30 nœuds contre 20 actuellement."

Enfin, la détection et les communications seront accrues grâce à une batterie de nouveaux outils technologiques. Des radars, un pilote automatique, un échosondeur, une caméra de vision nocturne ou encore une liaison satellite.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.