“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

À Monaco, un fabricant de drones s'est mis à produire des masques

Mis à jour le 27/03/2020 à 16:02 Publié le 27/03/2020 à 15:59
Erwan Grimaud a mis au point deux types de masque de protection avec ses imprimantes 3D.

Erwan Grimaud a mis au point deux types de masque de protection avec ses imprimantes 3D. Photo MC-Clic

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

À Monaco, un fabricant de drones s'est mis à produire des masques

En Principauté, MC-Clic est une société bien connue pour ses drones qu’elle envoie en l’air en toutes occasions. Depuis une semaine, ses imprimantes 3D tournent à plein régime pour produire des masques.

Tout est parti de la boutade d’un pote. "Et pourquoi tu ne fabriquerais pas des masques avec tes imprimantes 3D, Erwan?"

Il n’y avait pas pensé, Erwan Grimaud, fondateur et gérant de la société MC-Clic, bien connue à Monaco pour ses drones qu’elle produit et fait voler dans le ciel de la Principauté en de nombreuses circonstances.

Il réfléchit, en parle à ses collègues, appelle un ami niçois spécialisé dans les imprimantes 3D, fouille internet pour trouver des modèles, fait ses fonds de tiroirs et y déniche une quinzaine de filtres utilisés pour se protéger des émanations de peintures et solvants – les amateurs de la série Breaking Bad comprendront parfaitement.

"Du fait maison"

Et c’est parti! "Pour adapter ces cartouches au visage, nous avons dû fabriquer trois pièces", explique Erwan Grimaud.

Un bec en plastique souple, de couleur rouge, qui épouse délicatement le visage, réalisé par la société niçoise Volumic, et deux autres pièces en plastique rigide pour tenir la cartouche contenant le filtre.

Quinze masques ont ainsi été fabriqués, avec une qualité de protection proche des masques FFP2, même s’ils ne sont pas homologués.

Photo MC-Clic

Insuffisant pour l’infatigable Erwan Grimaud. En s’inspirant de modèles de masques trouvés sur le Web, il dessine son propre masque, noir, aux allures de Dark Vador – les amateurs de Star Wars apprécieront.

Avec ses six imprimantes 3D, il fabrique un masque et deux grilles, entre lesquelles il dispose un filtre de hotte aspirante et un coton démaquillant rond, serrés entre deux bouts de filtres à café.

"C’est du fait maison, explique Erwan Grimaud. Le bloc est étanche mais on n’a pas de filtre à microparticules. J’en ai commandé mais je ne sais pas quand je les recevrai. Pour l’instant, ces masques filtrent avec les moyens du bord. C’est déjà ça en période d’urgence sanitaire…"

150 masques produits

Ces masques ne sont pas homologués mais rassurent et rendent bien des services. Par exemple, ils permettent aux taxis de Monaco de réaliser des courses médicales gratuites, avec la bénédiction des services sociaux de la mairie et de la Direction des affaires sanitaires de la Principauté.

Mais lorsque MC-Clic recevra ses filtres, les masques "Dark Vador" seront de qualité équivalente aux FFP2 tant recherchés.

Chaque jour depuis mercredi dernier, ses imprimantes 3D tournent à plein régime, de 8h à 1h du matin, et sortent entre 20 et 25 masques artisanaux quotidiennement – soit plus de 150 à ce jour.

Erwan les offre aux proches, aux taxis, à des agents de sécurité, à qui le demande. "C’est ma façon de contribuer à l’effort d’entraide."

Drones de crise

MC-Clic adapte également ses drones à l’épidémie de coronavirus. La société monégasque vient d’équiper trois appareils pour répondre aux possibles besoins de la Principauté ou de collectivités françaises: un drone équipé d’un haut-parleur pour diffuser des messages, un autre avec une caméra thermique pour repérer des personnes fiévreuses, et un dernier avec un pulvérisateur capable de projeter un produit désinfectant.

Crise sanitaire oblige, Erwan Grimaud met ses drones à disposition gratuitement.
MC-Clic: 6, rue des Açores à Monaco.
Tél. +377.97.97.98.67.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.