“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

lire le journal

Environnement

C'est en direct

C'est pour vous

0
0
1590303600
Une fois par semaine, les bio-déchets sont collectés puis envoyés dans un centre de valorisation à Saint-Raphaël.

Collecte de bio-déchets, compostage, tri incitatif du verre... Comment ces communes azuréennes ont réussi à réduire leurs déchets

A l'Ouest des Alpes-Maritimes l'usine d'incinération d'Antibes sature. Elle n'arrive plus à traiter les quantités de déchets produites par les Azuréens. Pour réduire à la source leurs ordures ménagères, à Auribeau-sur-Siagne, La Roquette-sur-Siagne et Pégomas des habitants trient leurs déchets alimentaires qui sont ramassés et valorisés. Lancée en mai 2018, l'expérimentation porte ses fruits et va être étendue.
0
0
1589455800
Gilles Bogaert, physicien au CNRS à l'observatoire de la Côte d'Azur.

"Quittons cette trajectoire qui nous précipite dans l'inconnu." Ce physicien invite à tirer les leçons de la crise

Que retenir de la crise du coronavirus? Notre aveuglement. Une incapacité à appréhender un fléau tant qu'il ne nous touche pas directement. Gilles Bogaert, physicien au CNRS à l'Observatoire de la Côte d'Azur appelle à ouvrir les yeux face au réchauffement climatique et à agir pour éviter un cortège de catastrophes. Voici sa tribune.