“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La proposition du jour sur Moi,Maire: "Il faut interdire les trottinettes sur les trottoirs"

Mis à jour le 21/01/2020 à 09:30 Publié le 20/01/2020 à 10:30
En cas d'excès de vitesse sur le trottoir, le décret prévoit des amendes entre 35 euros et 1 500 euros si la vitesse est supérieur à 25 km/h.

En cas d'excès de vitesse sur le trottoir, le décret prévoit des amendes entre 35 euros et 1 500 euros si la vitesse est supérieur à 25 km/h. Patrice Lapoirie

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La proposition du jour sur Moi,Maire: "Il faut interdire les trottinettes sur les trottoirs"

A l’approche des élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, le groupe Nice-Matin a lancé “Moi, maire” une plateforme participative et citoyenne pour faire émerger des idées pour les communes.

Voilà la proposition qui a retenu aujourd’hui l’attention de la rédaction de Nice-Matin.

"Je vais interdire les trottinettes sur les trottoirs"

Elle concerne la ville d'Antibes . Jean-Marc Du Plessis , son auteur, a déjà obtenu 538 points civiques et ses sujets favoris sont l’environnement et la propreté. 

La ville d'Antibes a récemment appliqué un décret du gouvernement contre "les engins de déplacement personnels"(EDP) publié au Journal Officiel le 25 octobre 2019. Jean Leonetti, maire de la ville, a poussé les restrictions plus loin avec un arrêté municipal. Dans cet arrêté, il est question du port obligatoire du casque jusqu'à 18 ans, dans le décret l'âge limite pour cette protection était de 12 ans.

Le maire a suivi l'initiative du gouvernement, en interdisant la circulation des EDP sur les trottoirs. Sur ce point, le décret du gouvernement laissait le "libre choix" aux maires d'être tolérants ou non. Il n'en est pas question à Antibes, Jean Leonetti a maintenu l'interdiction, voulant limiter les risques d'accidents entre usagers et piétons. 

Toujours dans l'arrêté antibois , il est possible que les engins de déplacement personnels circulent dans les espaces partagés "mais à l'allure du pas, sans occasion de gêne pour les piétons", soit 4,5 km/h. 

Sa proposition a déjà récolté 19 votes notre plateforme "Moi, maire" 

Que pensez-vous de la proposition de Jean-Marc Du Plessis? Vous pouvez voter pour cette idée directement sur la plateforme “Moi, maire” ou la commenter ici sur notre site ainsi que sur Twitter en utilisant le hashtag #MoiMaire. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.