“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Entretien télévisé du président Macron le 14 juillet sur France 2 et TF1

Mis à jour le 11/07/2020 à 14:55 Publié le 11/07/2020 à 14:00
Une des précédentes allocutions télévisées d'Emmanuel Macron, le 13 avril 2020, depuis l'Elysée à Paris

Une des précédentes allocutions télévisées d'Emmanuel Macron, le 13 avril 2020, depuis l'Elysée à Paris AFP/Archives / Martin BUREAU

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Entretien télévisé du président Macron le 14 juillet sur France 2 et TF1

Emmanuel Macron s?exprimera de l'Elysée mardi 14 juillet dans le cadre d'un entretien télévisé diffusé en direct sur France 2 et TF1, a indiqué samedi le groupe France Télévisions.

Le chef de l'Etat répondra aux questions de Léa Salamé (France 2, France Inter) et de Gilles Bouleau (TF1) lors de cet entretien qui débutera à 13H10. Il devrait durer 45 minutes, a précisé l'Elysée à l'AFP.

Cette interview sera diffusée en direct sur France 2 et sur TF1, et simultanément sur Franceinfo, LCI et TV5MONDE.

L'entourage du président avait déjà annoncé qu'il s'exprimerait le jour de la fête nationale, "probablement dans le cadre d'un entretien à la télévision", renouant avec une tradition présidentielle qu'il avait supprimée.

Cet entretien sera l'occasion de préciser les grandes lignes de sa politique, à deux ans de la présidentielle de 2022, et de revenir sur la crise sanitaire liée au Covid-19 et ses conséquences sur le pays.

Le nouveau Premier ministre Jean Castex fera sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée nationale, le lendemain, le 15 juillet.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.