“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le groupe Simple Minds annule son concert en août mais reviendra en 2021 à Monaco

Mis à jour le 30/06/2020 à 15:17 Publié le 30/06/2020 à 15:17
Le groupe écossais ne se produira pas comme prévu le 7 août à la Salle des Étoiles, mais le 23 juillet 2021.

Le groupe écossais ne se produira pas comme prévu le 7 août à la Salle des Étoiles, mais le 23 juillet 2021. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le groupe Simple Minds annule son concert en août mais reviendra en 2021 à Monaco

Le groupe écossais Simple Minds attendu en août pour un concert à la Salle des Étoiles reporte son spectacle mais devrait faire son retour en juillet 2021 à Monaco.

Dans les esprits, le concert était déjà reporté. Mais la Société des Bains de Mer vient de le confirmer. Simple Minds ne jouera pas à la Salle des Étoiles le 7 août prochain. Le groupe écossais reporte sa tournée européenne. Mais bonne nouvelle, il devrait revenir à Monaco le 23 juillet 2021.

Il s’agissait du dernier concert en suspens de la saison même s’il ne faisait guère de doute qu’il serait reporté.

Ce lundi, la SBM vient d’ailleurs d’annoncer officiellement l’annulation du Sporting Summer Festival 2020, "au vu du contexte pandémique générant des consignes sanitaires strictes et par conséquent des annulations de tournées d’artistes".

Les personnes ayant des billets pour le concert du 7 août sont invitées soit à se rapprocher de leurs revendeurs, soit à contacter directement la SBM au 00.377.98.06.36.36.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.