“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La LFP autorise cinq remplacements par match pour la saison 2020/2021 en L1 et L2

Mis à jour le 31/07/2020 à 14:34 Publié le 31/07/2020 à 14:34
Lors du derby OGC Nice - AS Monaco, au stade Louis II de Monaco lors de la 7ème journée de Ligue 1, le mardi 24 septembre 2019.

Lors du derby OGC Nice - AS Monaco, au stade Louis II de Monaco lors de la 7ème journée de Ligue 1, le mardi 24 septembre 2019. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La LFP autorise cinq remplacements par match pour la saison 2020/2021 en L1 et L2

Les équipes de football de Ligue 1 et de Ligue 2 seront désormais autorisées à effectuer jusqu'à cinq changements par match, contre trois précédemment, lors de la saison 2020/2021, a annoncé vendredi la Ligue de football professionnelle (LFP).

Cet amendement à la loi 3 du jeu, dont le principe avait été autorisé par l'International board (Ifab), garant des lois du football, début mai en raison de l'impact de la pandémie de coronavirus sur le calendrier des saisons de football, a déjà été expérimentée dans plusieurs championnats européens lors de la fin de la saison 2019/20.

Vendredi, la LFP réunie en conseil d'administration, a donc décidé que la Ligue 1 pourrait procéder lors de la saison 2020/21 jusqu'à 5 changements durant la rencontre, alors que 20 joueurs maximum pourront être inscrits sur la feuille de match contre 18 auparavant.

En Ligue 2, la règle est la même concernant les remplacements, mais seuls 18 joueurs pourront être inscrits sur la feuille de match.

Selon les règles retenues par l'Ifab, pour empêcher que le jeu ne soit perturbé, chaque équipe n'aura le droit de procéder à ces remplacements qu'à trois occasions, ceux effectués à la pause n'étant quant à eux pas comptabilisés dans ce décompte.

Cette évolution dans les règles du jeu, bien qu'adoptée pour le bien-être des joueurs, est controversée car elle est accusée d'avantager les plus grandes formations, aux effectifs souvent pléthoriques, et ainsi d'augmenter l'écart entre les clubs les plus riches et les autres.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.