“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Même virtuel, le grand raout du bateau de demain à Monaco aura bien lieu

Mis à jour le 29/06/2020 à 20:18 Publié le 29/06/2020 à 16:04
La septième édition de ce rendez-vous impulsé par le Yacht-club de Monaco démarre ce mardi et sera numérique.

La septième édition de ce rendez-vous impulsé par le Yacht-club de Monaco démarre ce mardi et sera numérique. Photo C. D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Même virtuel, le grand raout du bateau de demain à Monaco aura bien lieu

La septième édition de ce rendez-vous impulsé par le Yacht-club de Monaco démarre ce mardi et sera numérique. 17 équipes présenteront leurs projets vertueux et audacieux par écrans interposés.

Pour les férus d’ésotérisme, le chiffre 7 est souvent considéré comme un chiffre magique. Mais face à la pandémie de Covid-19, il n’y aura pas eu d’intervention magique et la septième édition du Monaco Solar & Energy Boat Challenge, prévue du 30 juin au 4 juillet en Principauté a dû se résoudre à basculer, pour cette année, sur un format numérique.

L’événement qui depuis sept ans fait naviguer dans la baie monégasque des bateaux zéro émission pour promouvoir le développement de système à propulsion alternatif se jouera donc derrière un écran!

L’affaire peut étonner. Mais les organisateurs ont préféré miser sur ce format pour maintenir le rendez-vous. Et continuer de favoriser les échanges en ligne entre tous les participants qui réfléchissent à ces innovations.

"Nous adapter et faire preuve d’innovation"

"Face au contexte international et pour pouvoir continuer à encourager le travail réalisé par les équipes, il nous a semblé primordial de nous adapter et de faire preuve d’innovation", écrit le secrétaire général du Yacht-club de Monaco, Bernard d’Alessandri.

"La situation actuelle incertaine ne permet pas d’accueillir un événement classique accueillant du public. L’année dernière, nous avions eu près de 1 000 visiteurs sur le village et 350 participants sur site. Il nous fallait trouver une solution pour maintenir la compétition sans déroger aux prérogatives sanitaires."

Chacun chez soi, les chercheurs, universitaires, futurs ingénieurs, inventeurs et professionnels du yachting et de l’énergie vont donc pouvoir échanger pendant plusieurs jours.

Au total, 18 équipes, de onze pays, vont prendre part à la compétition.

Concrètement, comme cela s’organise? "Les participants, répartis dans trois catégories Solar, Energy Class ou Open Sea, ont soumis au jury technique, composé de professionnels, d’acteurs majeurs de l’industrie et de partenaires, une présentation de leur projet. Une soutenance orale en ligne, organisée du 30 juin au 4 juillet, donnera ensuite l’occasion aux équipes de mettre à l’honneur leur travail, avant la remise des prix en ligne le samedi 4 juillet".

Trois trophées à décerner

Les candidats doivent élaborer une présentation écrite de leur projet, accompagnée de photos, croquis ou animations, et complétée par une analyse de ses avantages et inconvénients.

Seule différence, on ne verra pas les bateaux à l’ouvrage dans le port Hercule. Mais ces présentations virtuelles - via Zoom - devront suffire au jury pour décerner trois prix, le 8 juillet prochain, toujours en ligne.

L’Innovation Prize saluera les meilleures améliorations technologiques, les innovations les plus visionnaires et pertinentes; l’Eco Conception Prize soulignera l’efficacité des matériaux et procédés utilisés mais aussi la contribution scientifique et l’engagement des candidats dans le partage des bonnes pratiques. Enfin, le Spirit Prize reflétera l’esprit de la compétition mais aussi l’originalité des participants à travers une vidéo d’1 minute et 20 secondes, permettant de présenter le travail en équipe, le bateau, ses évolutions et le travail technique engagé sur les derniers mois écoulés.

Chacun des vainqueurs de ces trois catégories recevra un chèque de 2.000 euros.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.