“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le prince Albert II et l'explorateur Victor Vescovo ont exploré le point le plus profond de la Méditerranée

Mis à jour le 14/02/2020 à 11:30 Publié le 14/02/2020 à 05:24
Le prince Albert II a plongé avec Victor Vescovo.

Le prince Albert II a plongé avec Victor Vescovo. B.F.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le prince Albert II et l'explorateur Victor Vescovo ont exploré le point le plus profond de la Méditerranée

Le souverain était en Grèce le 9 février dernier, dans le cadre des Explorations de Monaco, où il a rejoint l’équipe de Caladan Ocean, menée par l’explorateur Victor Vescovo. Celui-ci était déjà aux commandes, l’année dernière, de l’expédition Five Deeps, la première au monde ayant réussi à plonger au point le plus profond de chacun des cinq océans.

À Kalamata, le prince Albert est monté à bord du navire de recherche DSSV Pressure Drop, afin de descendre dans la fosse Calypso, point le plus profond de la mer Méditerranée situé au sud-ouest de la péninsule du Péloponnèse.

La plongée s’est effectuée à bord d’un submersible dessiné et construit par Triton Submarines baptisé le Triton 36000/2 ou DSV Limiting Factor, équipé d’un système de sonar et autres instruments lui permettant de se rendre au fond absolu des océans.

À 5.117 mètres de profondeur

La plongée a débuté à 8h50. La profondeur de - 5.117 m a été atteinte à 11h12, avec un retour à la surface à 14h. Le 10 février, Victor Vescovo et le souverain ont ainsi atteint le point le plus profond de la Méditerranée.

Grâce à ce sous-marin, spécialement conçu et certifié pour opérer en toutes profondeurs, Victor Vescovo a réussi l’exploit d’être le premier homme à atteindre, en décembre 2018, le point le plus profond de l’océan Atlantique: la fosse de Porto Rico, à -8.376 m.

En 2019, il a ensuite plongé avec succès au cœur des autres grandes fosses océaniques que sont la fosse des îles Sandwich du Sud dans l’océan Austral (-7.434 m), la fosse de Java dans l’océan Indien (- 7.192 m), la fosse des Mariannes (-10.924 m) et la fosse des Tonga dans le Pacifique, avant de terminer par une plongée sur la fosse Molloy (-5.550 m) dans l’océan Arctique.

En dix mois, l’expédition a ainsi parcouru quelque 87 000 km et permis de découvrir près de 40 espèces aquatiques vivant dans ces grandes profondeurs.

En mémoire d’Albert Ier

De sa plongée dans la fosse des Mariannes, Victor Vescovo a prélevé un échantillon d’Hirondellea gigas qu’il a remis, en septembre dernier, au prince Albert, en mémoire de la découverte de cet amphipode par son trisaïeul le prince Albert Ier, à bord de son navire de recherche L’Hirondelle.

D’autres plongées ont été effectuées dans des zones d’intérêt scientifique ou d’importance historique, comme ici en Grèce dans les profondeurs de la fosse Calypso, ou prochainement en Mer Rouge.

Au cours de cette plongée, une grande quantité de débris plastiques (sacs, bouteilles, etc.) a été observée, confirmant la situation très préoccupante de la Méditerranée en matière de pollution plastique.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.