“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Climat vélo défavorable: Nice épinglée par le baromètre des villes cyclables (1/2)

Mis à jour le 02/03/2020 à 16:32 Publié le 02/03/2020 à 17:00
A peine 1,4% des Niçois utilisent la bicyclette pour se déplacer tous les jours ou presque.

A peine 1,4% des Niçois utilisent la bicyclette pour se déplacer tous les jours ou presque. Photo Eric Ottino

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Climat vélo défavorable: Nice épinglée par le baromètre des villes cyclables (1/2)

Nice arrive en queue de peloton: 10e sur 11 avec un climat vélo défavorable, dans le baromètre des villes cyclables réalisé par la Fédération des Usagers de la bicyclette. Un palmarès où Strasbourg, Nantes et Rennes caracolent en tête. En pleine campagne électorale, nous avons demandé aux candidats à la mairie de Nice quel était leur projet vélo. Dans le volet 2 de notre enquête, vous pourrez découvrir et comparer leur politique cyclable.

Quel est le problème?

A peine 1,4% des Niçois circulent à bicyclette tous les jours ou presque pour se déplacer, aller travailler... Et pourtant, plus d'1 déplacement sur 4 est inférieur à 3 km.
Dans le baromètre cyclable des villes de plus de 200.000 habitants, Nice arrive en queue de peloton 10e sur 11 avec un climat vélo défavorable. Un palmarès où Strasbourg, Nantes et Rennes caracolent en tête.
576 cyclistes ont répondu à ce diagnostic réalisé par la Fédération des Usagers de la bicyclette.

Ils estiment qu'en matière de vélo, la capitale azuréenne peut mieux faire en attribuant une une note de 2,37 sur 6.
C'est la sécurité qui est notamment pointée du doigt: les cyclistes disent se sentir "en danger" quand ils circulent en ville.

Dans les Alpes-Maritimes, aucune ville de plus de 20.000 habitants n'obtient de note positive. Dans la catégorie des communes de moins de 20.000, seules Villeneuve-Loubet et Mouans-Sartoux tirent leur épingle du jeu avec respectivement 3,76 et 3,69/6.
A l'échelle nationale, la préconisation qui arrive en tête avec près de 80% c'est "un réseau cyclable complet et sans coupure."

Des points noirs recensés

Pour les enfants et les personnes âgées, circuler à vélo n'est pas sûr estiment les cyclistes sondés.
Pour les enfants et les personnes âgées, circuler à vélo n'est pas sûr estiment les cyclistes sondés. Photo doc Eric Ottino

Plus de 200 points noirs ont été recensés et apparaissent sur une carte de la ville.

On retrouve notamment le bd Gambetta, le secteur Carabacel-Barla-Arson, le carrefour Magnan... Et les cyclistes ont aussi pointé des tronçons: rue Barla, avenue Jean-Médecin et le bd Gambetta entre la rue Trachel et le boulevard Auguste-Raynaud.

S'ils ne se sentent pas en sécurité, ils estiment ne pas l'être davantage pour rejoindre les communes voisines.

Ces cyclistes estiment que pour les enfants et les personnes âgées, circuler à vélo n'est pas sûr.
Et ils déplorent que les conducteurs de véhicules ne respectent pas les vélos.

Ces difficultés avaient déjà été mises en avant dans notre enquête vélo réalisée en septembre 2018. Interrogés sur les freins à lever pour doper la pratique de ce mode de déplacement, vous aviez indiqué ne pas vous sentir en sécurité. Avant de réclamer des itinéraires cyclables continus et en site propre.

>> RELIRE. Enquête. Pourquoi le vélo est à la traîne dans les Alpes-Maritimes?

Dans les points positifs: les vélos bleus

Dans le baromètre des villes cyclables, les participants au sondage regrettent qu'en cas de travaux sur les itinéraires cyclables, des solutions alternatives ne soient pas proposées.
Ils estiment que "la mairie n'est pas du tout à l'écoute des besoins des usagers".

Interrogés sur 5 thèmes: ressenti général, sécurité, confort, effort de la commune, service-stationnement, ils ne donnent la moyenne qu'au dernier point.
Ils soulignent en effet la facilité de "louer un vélo pour quelques heures ou pour plusieurs mois" (4,16/6) et de "trouver un magasin/atelier de réparation vélo."
En mairie on nuance les résultats de ce baromètre en évoquant la méthode: "On ne connaît pas le panel de cyclistes sondés, ni la méthode de sondage."

Avant de donner des explications: "nous avons hérité d’une ville bien peu dotée en itinéraires cyclables avant 2008: face à ce retard, nous avons engagé, dès 2008, le doublement du nombre de kilomètres de pistes cyclables à Nice, tandis que les pistes en site propre ont été augmentées de 60%. Il fallait d’abord livrer les nouvelles lignes de tramway afin de pouvoir faire plus en terme de développement cyclable. C’était la base."

Et la mairie souligne des aménagements: "le tunnel vélo entre la rue du Congrès et la Promenade des Anglais, et ceux à venir pour les 6 prochaines années, suite à la livraison des deux nouvelles lignes de tramway, vont largement amplifier cette dynamique pour faire de Nice une ville modèle de la mobilité cyclable."

>> RELIRE. Un tunnel exclusivement réservé aux cyclistes a ouvert à Nice

Pour passer de moins de 1,4% de part modale vélo (part du vélo dans les déplacements) à 9% tel que le prévoit le plan vélo du gouvernement, le prochain maire de Nice va devoir changer de braquet.

Alors quelles sont les propositions des candidats à la mairie de Nice? Quel budget comptent-ils allouer? Quelles nouvelles pistes aménageront-ils en priorité?

Dans le  volet 2 de notre enquête vous pourrez découvrir et comparer leurs projets.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.