“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Ecoslowasting, consommer autrement

Mis à jour le 16/03/2020 à 10:31 Publié le 19/03/2020 à 10:30
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ecoslowasting, consommer autrement

La Mentonnaise Elisa Alberto a récemment lancé un site Internet pour lutter contre le gaspillage dans sa globalité. Une démarche écoresponsable pour sensibiliser commerçants et consommateurs.

Originaire d’Italie, Elisa Alberto est arrivée en France en 2006 et c’est à Menton qu’elle a choisi de poser ses valises. Après des études de tourisme, la jeune femme a travaillé dans les relations publiques pour un journal à Monaco.

C’est en fréquentant un supermarché qui possède un espace anti-gaspillage qu’Elisa a l’idée de fonder Ecoslowasting. Une plateforme de lutte contre le gaspillage alimentaire (essentiellement) qui voit alors le jour en février 2019.

Quel est l’objectif d’Ecoslowasting ?

Mettre en relation les commerçants et les consommateurs dans le but de lutter contre le gaspillage. Chaque commerçant peut mettre en vente ses invendus à la fin de la journée. Cela lui évite de les jeter à la poubelle quand la date de péremption est trop proche par exemple.

Mais cela fonctionne également pour le commerce non-alimentaire, afin d’éviter la destruction d’objets qui n’auraient pas trouvé preneur. L’aspect économique est aussi à prendre en compte car le prix initial des produits mis en vente sur la plateforme est au minimum divisé par deux.

À quelle catégorie de commerçants s’adresse la plateforme ?

Chaque commerçant peut y proposer ses produits et ce, quelle que soit son activité. Ecoslowasting est ouvert à tous car l’objectif est de lutter contre le gaspillage en général. C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a neuf rubriques sur le site afin que chacun puisse proposer ses produits, qu’il soit boucher ou vendeur en prêt-à-porter.

La seule condition est de posséder un commerce dans les Alpes-Maritimes ou à Monaco. Je me restreins à cette zone car, pour l’instant, je suis seule à gérer la plateforme.

Quels sont les produits proposés sur le site ?
On peut retrouver toutes sortes d’articles allant du panier de légumes aux produits de beauté. Le boulanger peut, par exemple, proposer un lot de viennoiseries qu’il n’a pas vendu dans la journée. Les produits sont vendus à l’unité ou en formules « box » (un maraîcher peut proposer un panier de fruits et légumes)...

Ils sont conçus en fonction de ce que le commerçant souhaite mettre en vente. Cela varie
chaque jour.

Comment le consommateur récupère-t-il sa commande ?

Le consommateur sélectionne simplement le produit ou la formule qui l’intéresse. Ensuite, il doit s’en tenir aux consignes du commerçant concernant l’heure et le mode de retrait en boutique.

> Ecoslowasting. 4, avenue Édouard VII. Menton.  Rens. 06.95.19.65.49.
ecoslowasting.com contact@ecoslowasting.com

> Exemples de tarifs : gâteau de pâtissier choco-framboise quatre parts à 11,60 euros (au lieu de 23,20 euros). Talon de jambon de Parme de 650 g à 6,50 euros (au lieu de 18,90 euros).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.