“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

En 2021, il y aura trois Grands Prix à Monaco: historique, électrique et Formule 1

Mis à jour le 19/05/2020 à 12:34 Publié le 19/05/2020 à 12:27
Le 11e Grand Prix Monaco Historique, le dimanche 13 mai 2018.

Le 11e Grand Prix Monaco Historique, le dimanche 13 mai 2018. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

En 2021, il y aura trois Grands Prix à Monaco: historique, électrique et Formule 1

Un Grand Prix historique, un Grand Prix électrique et un Grand Prix de Formule 1: c'est le trio inédit de courses automobiles qui seront organisées l'an prochain sur le circuit de Monaco. L'Automobile Club a décidé de rajouter au programme initial le Grand Prix Historique annulé cette année pour cause de Covid-19.

Dans un communiqué de presse publié ce mardi à midi, l'Automobile Club de Monaco annonce que la Principauté sera plus que jamais la capitale du sport automobile en 2021, avec l'organisation de trois épreuves sur le circuit de Monaco.

En l'espace d'un mois, il y aura donc le 12e Grand Prix de Monaco Historique (du 23 au 25 avril), le 4e Monaco ePrix (le 8 mai) et le 78e Grand Prix de Formule 1 (du 20 au 23 mai).

L'ACM a donc décidé de reporter d'une année le Grand Prix Historique qui a fait les frais de la crise du coronavirus. Alors que l'épreuve se déroule habituellement une année sur deux, en alternance avec le ePrix, "le comité d’organisation de l’Automobile Club de Monaco, après étude de faisabilité, en interne, puis avec l’accord des instances gouvernementales monégasques, a l’immense plaisir d'annoncer que la 12e édition du Grand Prix de Monaco Historique, initialement prévue du 8 au 10 mai 2020, aura exceptionnellement lieu du 23 au 25 avril 2021", peut-on lire.

Une décision prise, poursuit l'ACM, "pour faire suite aux très nombreuses demandes émanant des concurrents, des partenaires et des spectateurs de voir la tenue du Grand Prix de Monaco Historique" l'an prochain.

"Une grande première pour nous tous"

En l'espace d'un mois, donc, les mordus de sport automobile seront gâtés avec ces trois épreuves qui exposeront le passé, le présent et le futur du sport automobile.

Un énorme défi s'annonce pour organiser une troisième épreuve en l'espace d'un mois, à la fois pour l'ACM, les différentes institutions concernées en Principauté, ainsi que pour les 3.000 bénévoles nécessaires, parmi lesquels les 650 commissaires de piste.

"Organiser trois épreuves en l’espace d’un seul mois, ce sera une grande première pour nous tous à l’ACM, explique Christian Tornatore, commissaire général de l’Automobile Club de Monaco. La partie logistique s’annonce complexe, certes, mais pas insurmontable. De ce fait, nous devrons débuter le montage du circuit plus tôt que d’habitude, à la fin février, plutôt que le 15 mars. Nous intégrerons ensuite les aspects techniques, sur la piste et à l’extérieur, que nécessitent chacune des disciplines que nous accueillons. Pour ce faire, nous comptons sur l’expérience et la disponibilité de toutes les personnes impliquées pour parvenir à nos objectifs…"


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.